BIOGRAPHIE DJAMEL ALLAM (17e-edition)

Djamel Allam, né le 26 juillet 1947 à Ilmaten (wilaya de Béjaïa) et mort le 15 septembre 2018 à Paris.

 

Djamel Allam apprend la musique au conservatoire de musique de Béjaïa sous l'œil bienveillant du cheikh Sadek Abdjaoui.

 

Il part en 1970 en France ; à Marseille puis à Paris, où il s'essaye à la chanson française dans des petites salles de spectacle. En 1972, il apparaît en première partie du spectacle de Brigitte Fontaine et Areski à Alger. En 1974, il travaille à la radio France Inter avec Claude Villers qui le recommande aux disques Escargots (éditeur de François Béranger et Gilles Vigneault)

 

Son premier album Argu (Rêve), produit en 1974 par Gilles Bleiveis, remporte un très grand succès auprès du public et des médias. Djamel Allam remplit les grandes salles de France et part en tournée en Europe et aux États-Unis. Entre 1978 et 1985, il sort 3 albums, Les rêves du vent (1978), Si Slimane (1981) et Salimo (1985). Il écrit des musiques de films et de documentaires, dont Ma dernière nuit à la Goutte d'Or de Daniel Duval, diffusé sur TF1. Il est aussi comédien pour le cinéma (Fort Saganne d'Alain Corneau).

 

Il acquiert sa notoriété avec Argu (Rêve) puis M'ara d-yughal (Quand il reviendra). Ainsi, il enchaîne album sur album.

 

Dans le cinéma Djamel Allam a participé à plusieurs films en tant qu’acteur, musicien et réalisateur.